Evaluation d’un dispositif FOAD pour la formation professionnelle des enseignants du primaire dans le domaine des langues vivantes

Michèle DRECHSLER, Laboratoire CREM, Université de Lorraine

Pour affronter les problèmes liés au maillage de son territoire rural dispersé, le département de l’Indre a opté pour le développement de formations « blended learning » dans le domaine des langues vivantes. Ces formations sont caractérisées par « l’introduction intentionnelle dans un dispositif de facteurs innovants : l’articulation du présentiel et de la distance soutenue par un environnement informatique pour l’apprentissage humain ». Pour ce faire, il est important de définir les fondements de la pédagogie active mise en place et de s’appuyer sur la modélisation d’un enseignement à distance hybride. Dans cette expérience, nous mettons en évidence les nouveaux modes d’apprentissage et la modélisation des connaissances et des tâches de formation à partir de diagrammes de tâches et feuilles de route (Ernst, 2008) et de scénarios construits lors des formations intégrant les mondes virtuels. Nous mettrons en avant l’apport du numérique pour développer des compétences dans le domaine des langues vivantes dans le contexte de formation proposé aux enseignants du primaire. L’évaluation du dispositif repose sur une enquête proposée aux participants. Elle est également nourrie par les observations tirées de cette expérience en regard des différents « facteurs d’apprentissage » réunis dans le modèle pragmatique d’apprentissage (Lebrun, 2007), en prenant en compte les 5 ingrédients clé pour un design du blended-learning proposé (Carman,2005) et les 8 étapes nécessaires pour un design du blended learning (Woodall, 2010). L’expérimentation propose quelques principes méthodologiques dans lesquels les ressources numériques ont une place cruciale, montre l’importance d’une démarche expérientielle des pratiques collaboratives ainsi que l’intérêt de la mise en œuvre d’un savoir dans des situations clairement contextualisées dans le domaine des langues vivantes avec un apport des outils numériques dans les situations d’apprentissage.
L’analyse du dispositif de formation mise en place repose sur les dernières données du rapport "NMC" Horizon Project "Innovating Language Education" (Février 2016) qui met en avant l’intérêt du "Blended-learning" et souligne les apports du numérique. "Developments in technoly for Language Education" in "An Horizon Project Stategic Brief".
En guise de conclusion et en tirant parti de l’expérimentation menée au niveau des enseignants du primaire, nous formulerons quelques recommandations.