Former les enseignants à intégrer les TICe dans la classe de FLE

Audrey THONARD, Université de Liège

Depuis une dizaine d’années, l’Université de Liège organise un Certificat en Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde à l’attention de (futurs) enseignants souhaitant approfondir leurs connaissances et développer leurs compétences pour exercer leur profession dans les meilleures conditions. Au programme de ce certificat est inscrit un cours dédié à l’intégration des nouvelles technologies dans la classe de français. Face au nombre grandissant de participants et compte tenu de leurs emplois du temps très chargés (la plupart d’entre eux travaillent déjà à temps plein), des formateurs ont souhaité développer un cours en ligne comme alternative au cours en présentiel pour permettre à tous non seulement d’accéder aux documents présentés et débattus en classe mais aussi de prendre part aux échanges – de manière asynchrone cette fois – avec les pairs. Quelles modifications l’adoption d’un cours hybride implique-t-elle ? Comment le formateur doit-il adapter son cours pour le déposer en ligne et le rendre accessible à des apprenants qu’il ne verra pas ou qu’il verra peu ? Quel type de tâches peut-on proposer à distance ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients, tant pour l’enseignant que pour les participants ? Quelles sont les forces et les faiblesses du dispositif mis en place ? C’est à toutes ces questions que nous tenterons de répondre lors de notre communication, après avoir présenté brièvement le dispositif d’enseignement/apprentissage mis en place.