Innover en didactique des langues-cultures après/avec le CECR (2001) et le Processus de Bologne (1999) : bilan, enjeux, résistances et réticences

José DOMINGUES DE ALMEIDA, Université de Porto

Dans cette communication, il s’agira de partir de l’étude de cas de l’enseignement-apprentissage des langues étrangères dans un pays du sud de l’Europe, - en l’occurrence le Portugal, plus précisément à l’Université de Porto -, lequel a officiellement pris acte et appliqué dans ses programmes, ses objectifs et ses méthodologies les directives et les référentiels qui émanent de deux documents baliseurs de la politique intégratrice et inclusive européenne, à savoir le Processus découlant de la Déclaration de Bologne (1999) et le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (2001).
Nous entendons dégager de la première décennie d’articulation de deux ces textes dans l’enseignement-apprentissage des langues étrangères à la FLUP (anglais, français, espagnol, allemand et portugais langue étrangère) des considérations sous forme de bilan et de caractérisation des progrès positifs et novateurs (approche actionnelle, renouvellement des matériels, tandems, recours au portfolio, mobilité, etc.), mais aussi de résistances et réticences diverses face aux principes et à l’esprit de ces deux documents incontournables en didactique des langues-cultures.
Nous dresserons, dès lors, un bilan mitigé des réalités innovantes en matière de didactique des langues-cultures eu égard à la résilience d’approches méthodologiques (interculturelle, communicative) face à la pratique actionnelle, voire à la réticence éprouvée devant ce qui pourrait s’apparenter à uns appareil idéologique plus vaste (Maurer, 2011).
Nous pointerons finalement l’urgence qu’il y a à dépasser ou intégrer les approches antérieures en faveur d’une pratique didactique complexe, alliant les composantes co-actionnelle et co-culturelle (Puren, 2002, 2014).
Nous visons ainsi une réflexion problématisante à partir du terrain sur les équivoques de l’innovation issue, et des méthodologies mises en œuvre à partir du CECR et du Processus de Bologne dans un pays du sud de l’Europe ; ce qui pourrait s’avérer pertinent dans une perspective contrastive.