Le processus d’élaboration de la perspective actionnelle

Christian PUREN, Université Jean Monnet de Saint-Étienne

RÉSUMÉ

La perspective actionnelle s’est élaborée depuis maintenant près d’une vingtaine d’années pour répondre à deux nouveaux enjeux qui sont apparus en didactique des langues-cultures à la fin des années 1990 : d’une part le vivre ensemble, d’autre part le faire ensemble – travailler avec les autres et « faire société avec les autres –, dans une Europe multilingue et multiculturelle.

On se propose, au cours de cette conférence, de montrer comment ce processus s’est réalisé en fonction de ces finalités, mais aussi en fonction de mécanismes internes et externes propres à toute construction méthodologique.

La perspective actionnelle co-langagière co-culturelle est désormais l’une des matrices méthodologiques disponibles, avec les matrices active, communicative-interculturelle et plurilingue-pluriculturelle, pour être sélectionnées, combinées ou articulées entre elles dans les curricula, les matériels didactiques et les pratiques de classe.