Théories de l’apprentissage et implications sur l’enseignement du FLE à Chypre

Melina FELLA, Université de Chypre

RÉSUMÉ

Actuellement, une majorité de théoriciens en éducation semblent regrouper les modèles d’enseignement et de l’apprentissage des langues étrangères selon quatre courants qui ont fortement marqué plusieurs domaines de l’enseignement/ apprentissage des langues étrangères : le courant behavioriste, le courant cognitiviste, le courant constructiviste et le courant socioconstructiviste (Kozanitis, 2005).

La contribution de ces quatre courants s’avère majeure afin de comprendre comment se déroule le processus d’apprentissage, de concevoir des cours, des ressources pédagogiques et des modules de formation plus cohérents et plus efficaces.

D’après les behavioristes nous acquérons des compétences et des connaissances grâce aux stimuli reçus du monde extérieur ou de tierces personnes et grâce à leurs réactions à nos réponses plus ou moins adaptées à ces stimuli (Defays 2003:195).

De l’autre côté selon les cognitivistes cherchent à comprendre et décrire les processus cognitifs mis en place par l’individu pour réaliser les tâches auxquelles il est confronté puisqu’ils considèrent que les acquisitions proviennent d’une activité mentale (Gaonac’h, 1987:24).

Quant aux constructivistes, ils croient que la perception des expériences passés de l’individu lui servent de base pour construire sa réalité, ou du moins l’interpréter (Kozanitis 2005:5) tandis que les socioconstructivistes mettent l’accent sur le rôle des interactions sociales multiples dans la construction des savoirs (Cameron 2001:6).

La présente communication vise en premier lieu à décrire de manière synthétique les caractéristiques et les concepts clés de ces quatre courants. En second lieu, il s’agira de tenter de faire le lien avec la pratique actuelle préconisée de l’enseignement/apprentissage des langues étrangères pour illustrer les différents choix pédagogiques possibles. Dans un dernier temps nous allons présenter les résultats d’une recherche menée auprès d’enseignants FLE chypriotes dans le but de repérer les pratiques pédagogiques dérivants des quatre courants théoriques et mises en place dans les cours obligatoires du Français Langue Étrangère à Chypre.