Un smartphone en classe ? Et si on dépassait les interdits ?

Isabelle BARRIÈRE, Méthodal OpenLab

RÉSUMÉ

Depuis quatre décennies, l’enseignement des langues a vécu un bouleversement lié à l’accroissement de la mobilité, qu’elle soit choisie ou subie. Permettre aux nouveaux locuteurs l’acquisition de compétences langagières, culturelles et sociales adaptées demande un renouvellement constant des pratiques.

Dans le système scolaire, il s’agit de rendre le choix d’une langue étrangère attrayant pour un public captif souvent peu intéressé par une discipline dont il ne voit pas l’utilisation immédiate. À l’université, l’objectif peut être double, continuer dans la lignée de la découverte d’une langue et/ou accéder à un apprentissage en langue étrangère avec des objectifs bien particuliers. Dans les systèmes d’accueil de chaque pays, il s’agit d’abord de permettre l’acquisition de compétences d’urgence.

Quel que soit le contexte, un enseignement efficace passe par un apprentissage effectif. Quoi de plus motivant, de plus attirant que d’exploiter les technologies ? Ces outils font et feront partie de notre vie quotidienne, leur maîtrise est donc indispensable. Les utiliser comme vecteurs d’apprentissage les met au premier plan, effaçant ainsi l’aspect rébarbatif que peut parfois prendre un apprentissage. Sans pour autant oublier la langue qui reste l’ultime objectif. Par des projets, des tâches, des activités réalisées à l’aide d’outils facilement accessibles, le quotidien entre dans la classe, les pratiques pédagogiques se diversifient, les apprenants prennent conscience qu’une langue étrangère sert réellement. Le bénéfice est total.

Parmi ces outils aisément disponibles, le téléphone portable, smartphone, ordiphone ou mobile multifonction, se place devant tous les autres. Il peut être de dernière génération ou plus ancien, mais il y a fort à parier que les adolescents et jeunes adultes auront dans leur poche un téléphone permettant, au minimum, de prendre des photos (et de téléphoner…).

Certes, il y a un obstacle majeur : les interdits du téléphone en classe… Mais n’y aurait-il pas moyen de le dépasser ? Pour quoi et pourquoi ?

Nous verrons, lors de cet atelier interactif, que l’utilisation d’un téléphone peut provoquer une nouvelle motivation, un regain d’intérêt et une imagination féconde favorisant ainsi un apprentissage multiple efficace.