L’approche actionnelle et la pédagogie du projet, quelle mise en œuvre en classe de FLE en Algérie ?

Assia BELGHEDDOUCHE, École Normale Supérieure de Bouzaréah

RÉSUMÉ

A la recherche d’une pédagogie efficace qui permettrait aux apprenants d’accéder à une compétence dans une langue étrangère, l’Algérie a adopté plusieurs méthodologies d’enseignement/ apprentissage du FLE, et l’école algérienne a vu défiler plusieurs réformes dans les programmes d’enseignement des langues. Cette recherche d’une excellence pédagogique a en effet poussé les responsables dans le domaine de l’enseignement à opter pour des méthodologies venues d’ailleurs, qui ont plus ou moins fait leurs preuves dans d’autres contextes. Il est cependant important de connaître les modalités de leur mise en œuvre dans le contexte algérien qui est par définition différent de tout autre contexte.

Actuellement, la méthodologie qui sous tend les programmes de tous les cycles de l’école algérienne est la perspective actionnelle. Il est aisé de noter l’omniprésence de cette dernière dans les programmes, dans les documents d’accompagnement et dans les manuels. La manifestation la plus aboutie de cette perspective est le projet pédagogique : objet sur lequel nous avons décidé de nous pencher dans cette recherche.

Dans cette communication, nous présenterons les résultats d’une enquête réalisée auprès d’un groupe d’enseignants de français et de futurs enseignants de français (étudiants inscrits en dernière année de leur cursus à l’Ecole Normale Supérieure d’Alger) pour connaitre les modalités de mise en œuvre du projet pédagogique dans les classes. Nous tenterons de présenter une comparaison entre le projet tel que présenté dans les manuels et les documents d’accompagnement, et sa mise en œuvre dans la pratique de classe des enseignants informateurs. Dans son "argumentaire en faveur de la pédagogie du projet", Chritian Puren (2014), à l’instar du CECRL, décrit le projet comme une action complexe que les apprenants doivent eux-mêmes collectivement, au moins en partie : concevoir(…), planifier(…),réaliser(…), et évaluer.

Dans les classes de FLE en Algérie, le projet est-il à l’image de ce qui est décrit dans le CECRL ? Est-il réellement un lieu où se réalisent des actions sociales destinées à des acteurs sociaux et réalisées par des élèves travaillant en symbiose dans la définition des objectifs, dans la résolution de problèmes et dans l’évaluation de leur produit ? Ce sont les questions qui nous intéresseront dans cette recherche et pour lesquelles nous tenterons de présenter quelques éléments de réponse.