Pour initier les étudiants à une rédaction de qualité : quelle méthodologie adopter ?

Fatima ZIOUANI, Université de Laghouat

RÉSUMÉ

L’objectif de cet article consiste à proposer une réflexion sur l’apprentissage de l’écrit à l’université algérienne, notamment en matière de production.

Pour mener cette réflexion, notre intérêt porte essentiellement sur les productions écrites des étudiants de troisième année de licence à l’université de Laghouat, censés préparer un projet de fin d’études.

En effet, un assez grand nombre d’étudiants éprouvent des difficultés à rédiger des mémoires ou des rapports de stage.

D’abord, on mettra l’accent sur les différents obstacles rencontrés, pour pouvoir ensuite proposer des approches qui y servent de remédiation.

Enfin, nous verrons le degré d’efficacité de cette approche sur la pratique de l’écrit chez ces étudiants.